Alexander Pope traduit Homère

Alexander Pope, traduction de l’Iliade d’Homèrelivre XII, c. 1720 © British Library

La British Library, à Londres, conserve de nombreux feuillets de la traduction de l’Iliade par Alexander Pope. La traduction a été rédigée par Pope sur des bouts de papier, souvent au dos de lettres ou de notes. Alors que le poème épique prend forme au recto, les lettres au verso donnent un aperçu de la vie personnelle de Pope, alors jeune écrivain ambitieux. On le voit former des alliances littéraires et se défendre contre ses rivaux des cafés de Londres.

Pope a travaillé plus de six ans à cette traduction, publiée à Londres en six volumes, par souscription, entre 1715 et 1720. Samuel Johnson y voyait « the greatest version of poetry which the world has ever seen »1. Le manuscrit ADD MS 4807 conservé à la British Library comporte la préface, les livres 1-2 et 5-15. Un autre manuscrit, Add MS 4808, contient les autres livres. Plusieurs feuillets de la traduction sont accessibles en ligne. Voici la version définitive du passage ci-dessus – The Iliad of Homer, XII, 345-350 :

Thus godlike Hector and his troops contend
To force the ramparts, and the gates to rend;
Nor Troy could conquer, nor the Greeks would yield,
Till great Sarpedon tower’d amid the field;
For mighty Jove inspired with martial flame
His matchless son, and urged him on to fame.

 

Bibliographie

Manuscrits de la traduction de lIliade par Alexander Pope : la plus grande partie est conservée au British Museum, Londres, Add Ms. 4807, quelques feuillets (livre VIII, vers 1-48) étant conservés à la Beinecke Library, Alexander Pope Collection, Gen Mss. 270.

Alvarez, Pablo, « Alexander Pope », Translating Homer: from Papyri to Alexander Pope, exposition, University of Michigan, août-octobre 2012.

Connelly, Peter J., « The Ideology of Pope’s Iliad », Comparative Literature, vol. 40, n° 4, 1988), p. 358-383.

Driver, Tabitha, « “To Mr Pope att Button’s Coffee House”: translating Homer on scraps », English and Drama Blog, juin 2020.

Pope, Alexander, The Iliad of Homer, Books I-IX et The Iliad of Homer, Books X-XXIV, dans The Poems of Alexander Pope, éd. John Butt, New Haven, Yale University Press, 11 vol., 1939-1969, t. VII et VIII, 1967.

Raptis, Adrienne, « Alexander Pope & His Famous Translations of Homer’s Iliad and Odyssey », Raptis Rare Books, novembre 2014.

Shankman, Steven, Pope’s “Iliad”: Homer in the Age of Passion, Princeton, Princeton University Press, 1983.

Strawn, Morgan, « Sentimentalism, and Pope’s Translation of “The Iliad” », Studies in English Literature, 1500-1900, vol. 52, n° 3, 2012, p. 585-608.

Zimmermann, Hans-Joachim, Alexander Popes Noten zu Homer. Eine Manuskript- und Quellenstudie, Heidelberg, Carl Winter, 1966

 



Citer ce billet
Patrick Hersant (2021, 6 janvier). Alexander Pope traduit Homère. Manuscrits de traduction. Consulté le 24 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oy18

  1. Samuel Johnson, « The Life of Pope », dans Lives of the English Poets, éd. G B Hill, Oxford, Clarendon Press, 1905, vol. III, p. 119. []

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search