Michael Gallagher traduit Yukio Mishima

Michael Gallagher, traduction de Spring Rain (1972) de Yukio Mishima © Harry Ransom Center

Le Harry Ransom Center, à l’université d’Austin (Texas), conserve les manuscrits de la traduction par Michael Gallagher de Haru no Yuki (Spring Snow, 1972) de Yukio Mishima, dans les riches archives de la maison d’édition américaine Albert A. Knopf. Dans sa thèse sur les traductions anglaises de plusieurs romans japonais de l’après-guerre, Larry Walker évoque l’implication du traducteur, ancien missionnaire jésuite au Japon installé en Californie : 

J’ai terminé Spring Snow il y a quelque temps, mais il y reste des points douteux qu’il faudra sans doute retravailler quand j’aurai fait des recherches plus approfondies, soit en consultant un Japonais, soit en écrivant à Mishima lui-même, comme je l’ai déjà fait à propos de deux points au sujet desquels je l’estimais seul capable de pouvoir répondre. 

Le livre sera favorablement accueilli par la critique lors de sa parution (et figurera l’année suivante sur la liste du National Book Award), mais la traduction sera parfois jugée « verbeuse » par les experts. Elle a pourtant fait l’objet de maintes relectures de la part de l’éditeur et de plusieurs réviseurs, dont l’un relève (en bas à gauche de l’image ci-dessus), à propos de la phrase « Her makeup was as tasteful as ever », qu’elle est « Gallagher’s invention ».

Voici la version publiée correspondant à l’extrait ci-dessus :

One of the snowflakes blew in and lodged itself on Kiyoaki’s eyebrow. It made Satoko cry out, and without thinking, Kiyoaki turned toward her as he felt a cold trickle on his eyelid. She closed her eyes abruptly. Kiyoaki stared at the face with its closed lids; only the subdued crimson of her lips glowed in the shadows, and because of the swaying of the rickshaw, her features, like a flower held between trembling fingertips, were softly blurred.1

 

Bibliographie

Manuscrits de la traduction de Yukio Mishima par Michael Gallagher, Fonds Alfred A. Knopf, Harry Ransom Center, University of Texas at Austin.

Mishima, Yukio, Spring Snow, trad. Michael Gallagher, New York, Alfred A. Knopf, 1972.

Mishima, Yukio, 春の雪 (Haru no Yuki), Tokyo, Shinchosha, 1969.

Walker, Larry, « Unbinding the Japanese novel in English translation: The Alfred A. Knopf Program, 1955- 1977 », université d’Helsinki, 2015.

 



Citer ce billet
Patrick Hersant (2021, 21 janvier). Michael Gallagher traduit Yukio Mishima. Manuscrits de traduction. Consulté le 17 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oy1n

  1. Yukio Mishima, Spring Snow, trad. Michael Gallagher, New York, Vintage International, 1990, p. 88. []

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search